Le patients

  • Les médicaments
    Toute médication en cours avant hospitalisation doit être signalée à l’équipe médicale.

  • Personne de confiance
    En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, il vous est possible de désigner une personne de confiance (parent, ami, médecin traitant), librement choisie par vous et en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre pendant votre séjour.
    Désignation de la personne de confiance . Cette désignation se fait par écrit, elle est révocable à tout moment.
    La personne de confiance peut-être différente de la personne à prévenir.

  • Patient sous tutelle
    Les informations concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux.
    Chaque fois que cela est possible, le praticien en charge d’un patient mineur ou majeur protégé informera l’intéressé(e) de manière adaptée à sa maturité ou à son discernement et le fera participer aux décisions le concernant.

  • Confidentialité
    Si vous souhaitez que votre présence ne soit pas divulguée, veuillez le signaler dès votre admission dans l’établissement.

  • Démarche qualité
    Afin d’optimiser la qualité des soins et de prise en charge des patients, la Clinique s’est engagée dans une démarche qualité. Elle a été accréditée par la HAS (Haute Autorité de Santé).

  • Etat de santé
    La loi du 4 mars 2002 a réglementé le droit à l’information du patient par le médecin. Elle concerne les investigations, traitements, actions de prévention : leur utilité, leur urgence, leurs conséquences, les risques fréquents ou graves normalement prévisibles, les autres solutions possibles, les conséquences prévisibles en cas de refus et les nouveaux risques identifiés. Votre volonté d’être tenu dans l’ignorance d’un diagnostic ou d’un pronostic sera respectée sauf lorsque des tiers sont exposés à un risque de transmission.

  • Accès à votre dossier
    Vous pouvez à tout moment demander à prendre connaissance de votre dossier médical, il vous suffît d’en faire la demande écrite auprès de la direction de la clinique. Vous pouvez soit consulter votre dossier sur place, soit en recevoir une copie par courrier. Dans ce cas, les frais de copie et d’envoi vous seront facturés. En cas de décès vos ayants droit, s’ils ont pour cela des motifs légitimes et si vous n’avez pas exprimé d’opposition, peuvent également avoir accès à votre dossier, selon les mêmes modalités.

  • Informatique et libertés
    Sauf opposition de votre part, certains renseignements vous concernant, recueillis au cours de votre consultation ou de votre hospitalisation, pourront faire l’objet d’un enregistrement informatique réservé exclusivement à la gestion de toutes les données administratives et médicales ainsi qu’à l’établissement de statistiques (article L710-6 du code de la santé publique). Il vous est possible d’accéder à vos informations et de les rectifier.




photos le patient